Le raisonnement de la densité de semis se fait d’abord en fonction de la date de semis, ensuite selon le type de sol et la préparation. Consultez les conseils de votre distributeur ou les publications Arvalis de votre région.

Cas du blé tendre

En blé tendre d’hiver, la variété doit être prise en compte pour ajuster la densité de semis. Ce n’est pas toujours le cas ! Notamment, dans les essais comparatifs, les variétés de blé sont toutes semées à la même densité.

L’aptitude d’une variété de blé à être semée à faible (ou forte) densité dépend de la façon dont les composantes de rendement varient, lorsqu’elles sont étudiées dans diverses situations : capacité de tallage, fertilité d’épis, PMG.
Retrouvez ici le classement des variétés du marché sur les composantes de rendement.

Par ailleurs, une éventuelle sensibilité aux maladies dites d’ « intensification » (piétin-verse, septoriose), ou une sensibilité à la verse, peuvent conduire à préconiser de baisser les densités, lorsque la capacité de tallage et de compensation de la variété s’y prête.

Exemples de variétés plutôt adaptées à la réduction des densités : APACHE, CEZANNE, AUBUSSON, ARLEQUIN, ALIXAN, AS DE COEUR, ASCOTT, ARMADA.

Exemples de variétés se comportant mieux à densité normale ou élevée : ALTIGO, ALLEZ Y.

Attention, la quantité de semences à utiliser à l’hectare doit tenir compte du PMG. Retrouvez ici nos tableaux de calcul.

Lignées ou hybrides ?

Contrairement à une idée assez répandue, la réduction de densité n’est pas l’apanage des blés hybrides. Certes, en blé hybride, la prise en compte à la fois de la vigueur hybride et du coût élevé de la semence amène à conduire la culture à densité réduite. Mais certaines variétés lignées ont une excellente réponse aux densités réduites, lorsqu’on se place en conditions comparables (bonne préparation du sol, semoir permettant un bon placement de la graine, excellente qualité technique de la semence). C’est notamment le cas de la variété de blé APACHE : en densité de semis réduite, augmentation spectaculaire de la fertilité d’épis et amélioration du remplissage (PMG, PS).

Les variétés hybrides offrent généralement des fertilités d’épis élevées leur procurant une souplesse d’adaptation à différentes conditions. LG propose une variété de blé hybride ATOUPIC à essayer sans tarder.

Cas des semis de printemps

En semis de printemps (blé, orge) la réduction de densité de semis n’est pas préconisée : l’établissement de la culture est rapide, les compensations par les composantes de rendement sont rarement possibles. Dans un contexte de cycle court, c’est « la course au nb de grains/m² » qui est primordiale pour l’obtention du meilleur rendement.

Retrouvez toutes les informations sur les variétés du marché dans notre Guide des Semences.

LG vous conseille aussi