Téléchargements

Chaque année, près de 10 millions de tonnes d’orge sont produites en France. Découvrez comment est utilisée cette production.

La production d’orge en France

La France produit plus d’orges qu’elle n’en consomme et se situe parmi les principaux pays exportateurs.

En utilisation intérieure comme à l’export, les 2 grands débouchés sont l’alimentation animale (fabrication d’aliment en usine ou autoconsommation à la ferme) et l’alimentation humaine (surtout à l’export, après transformation en malt et en bière).

Téléchargez ici les données d’utilisation de la collecte Orge.

Pour les 2 principaux débouchés (alimentation humaine et animale), la qualité de la collecte est très importante et s’analyse à 3 niveaux : la qualité sanitaire, la qualité physique et la qualité technologique.

La qualité sanitaire

Pour ne pas mettre en péril la santé des consommateurs (humains ou animaux), le taux de pesticides, de mycotoxines, de résidus de métaux lourds… sont analysés.

Les mycotoxines sont produites par des champignons soit au champ, soit au stockage. Pour en savoir plus sur cette production, consultez notre article « Estimer et limiter mon risque mycotoxines ? ».

Depuis 2006, une recommandation européenne fixe les teneurs maximales autorisées en Déoxynivalénol (DON) pour les céréales destinées à l’alimentation humaine ou animale.

Grille DON

Les orges présentent en général une bonne qualité sanitaire. Cela s'explique entre autres par la rareté des précédents maïs avant une orge.

L’orge de brasserie doit être stockée dans des installations propres et étanches, équipées de ventilation permettant le refroidissement par paliers successifs du grain, évitant ainsi la prolifération des insectes et le développement de la microflore.

Cliquez ici pour lire la suite de notre dossier.

LG vous conseille aussi