La valorisation des fourragères ou légumineuses dans la ration oblige les éleveurs à concentrer cette dernière. L’utilisation du maïs en ensilage d’épis est-elle une solution ?

Une récolte grain à part entière

LG Semences se lance dans une première année d’expérimentation sur deux lieux d’essais (Finistère - 29 et Loire - 42) afin d'étudier l’intérêt d’une récolte d’ensilage maïs épis.

L’étude porte sur un comparatif de deux modes de récolte entre un ensilage plante entière et un ensilage d’épis. Cette dernière technique se rapproche d’une récolte maïs grain et le choix variétal doit donc se porter sur une variété de type grain. Le choix d’une variété mixte peut être fait dans le cas où le type de récolte sera choisi en cours de végétation, en fonction du stock fourrager disponible ou du type de ration par exemple.

La récolte en ensilage d’épis se pratique sur un maïs à 35-38 % de Matière Sèche plante entière, soit 8 à 10 jours plus tard qu’une récolte ensilage classique, afin d'obtenir un produit récolté à 50-55 %MS.

Les résultats moyens des essais montrent un rendement de 9 tMS/ha pour 51 %MS, soit une perte de 6 tMS/ha par rapport au rendement ensilage plante entière (environ -40% de rendement).

Rendement_tmsha

Véritable concentré fermier avec 1,11 UFL pour 0,89 UEL, l’ensilage d’épis est plus sécurisant que du grain pur grâce à sa proportion de cellulose contenue dans les spathes et rafles. Il permet une bonne concentration de la ration laitière et une valorisation optimale des fourragères ou légumineuses produites sur l’exploitation.

T_ensilage_plante_entiere

Une récolte qui nécessite des adaptations, mais un coût maîtrisé

Cette technique nécessite l’utilisation d’une ensileuse sur laquelle sont adaptés des becs cueilleurs. Attention au risque de bourrer le bec en ensilant un maïs avec un taux inférieur à 35 %MS plante entière.

La matière restée au sol nécessitera un broyage pour un meilleur enfouissement.

Un stockage à la ferme en silo hermétique correctement dimensionné (pas trop large) ou en silo boudin sera nécessaire. Il faut ajouter le coût de la mise en silo boudin (compris entre 17 et 20 € par tonne brute, transport et bâches compris) si ce mode de conservation est choisi.

Plan_de_travail_1

Réagissez et partagez vos remarques et vos expériences avec l'équipe LG Semences en cliquant ici.

LG vous conseille aussi