Les conditions de semis à l’implantation vont influencer de la qualité de la levée à la tolérance aux stress hydriques. Ne partez pas trop tard...ni trop vite !

Semer dès que possible

Les semis précoces présentent de nombreux avantages :

  • Meilleurs rendements en grain et en fourrage
  • Système racinaire plus développé
  • Floraison plus précoce (esquive des périodes de stress hydrique)
  • Maïs grain : humidité de récolte plus faible et meilleur état sanitaire en fin de cycle
  • Maïs fourrage : meilleure valeur alimentaire, une récolte au bon stade de matière sèche pour une qualité optimale et une bonne conservation

Semis maïs

Semer dans de bonnes conditions

Pour semer tôt, le sol doit être suffisamment ressuyé et réchauffé :

  • Pour le maïs, la température du sol doit être supérieure à 10°C

Astuce : mesurez vous-même la température de vos sols avec un thermomètre de sol pour évaluer les conditions de semis.

Cependant, plus les semis sont précoces, plus les risques sont élevés :

  • Retard de levée augmentant le risque ravageurs du sol (ex : taupins…)
  • Risque de gel de l’apex pouvant entrainer la perte de la plantule si ce dernier est sorti du sol (stade 6 feuilles)
  • Risque de froid pouvant perturber la programmation des composantes de rendement

Pour les semis précoces, privilégiez une variété avec une bonne vigueur de départ afin de sécuriser la densité de levée.

Pour vous accompagner à définir la date de vos premiers semis de maïs, LG a aussi développé un outil de prévision des conditions de semis, appelé LG Vision semis.

LG vous conseille aussi