L’agronomie en fourragère est relativement facile à aborder. La contrainte majeure qui guide le choix de l’espèce réside principalement dans la présence ou non d’humidité l’hiver.

Certaines espèces sont particulièrement sensibles à l’excès d’eau. Il faudra éviter de les choisir dans les parcelles hydromorphes sous peine de les voir disparaître.

  • Les espèces qui résistent bien sont :
    • La fétuque élevée
    • La fétuque des prés
    • La fléole des prés
  • Les espèces qui supportent une inondation peu fréquente sont :
    • Le ray-grass anglais
    • Les ray-grass d’Italie et Hybrides
    • Le festulolium
    • Le trèfle blanc et le trèfle violet
  • Les espèces inadaptées sont :
    • Le brome
    • Le dactyle
    • La luzerne

Des particularités en sols acides

On évoque souvent que la luzerne est inadaptée aux sols acides. Ce propos est à relativiser car il est possible de produire de la luzerne en sols légèrement acides. De plus, ce n’est pas la luzerne qui ne tolère pas l’acidité mais plutôt le rhyzobium qui l’accompagne. Mais, en apportant de la chaux et en inoculant les semences avec du rhyzobium, il est possible d'installer correctement des luzernes dans des sols allant jusqu'à un pH de 6.

LG vous conseille aussi