Comme on fait son lit on se couche ! Cinq règles pour réussir son semis.

Maïs grain semis

Choisir la bonne densité

Prenez en compte :

  • La précocité de la variété : plus la variété est précoce, plus les densités de semis sont élevées :
    • Très précoce : 100 à 110 000 pieds/ha
    • Précoce : 95 à 110 000 pieds/ha
    • ½ précoce : 90 à 100 000 pieds/ha
    • ½ Tardif : 87 à 90 000 pieds/ha
    • Tardif : 83 à 87 000 pieds/ha
    • Très tardif : 78 à 83 000 pieds/ha
  • Le potentiel de rendement des sols : ne pas hésiter à sur-densifier vos semis de 5 à 10.000 pieds en très haut potentiel, votre rendement sera à coup sûr plus élevé.
  • Le potentiel d’alimentation hydrique de la parcelle : en régime hydrique limité, pour limiter les risques de stress, on pourra diminuer de 5 à 7000 pieds la densité de semis en fonction des quantités d’eau disponibles ou de la RU du sol en conduite sans irrigation.
  • La date de semis : en semis très précoce, on pourra augmenter les densités de 5000 pieds pour pallier aux pertes dues au froid éventuel. En semis tardif, on diminuera d’autant pour diminuer l’impact des stress thermiques et hydriques potentiels.

Une profondeur homogène pour une levée homogène

  • Profondeur = 4 cm (+ ou - 1 cm)
  • Profondeur > 6 cm = danger : la levée sera plus lente et moins régulière
  • Profondeur < 3 cm = danger : les graines seront plus exposées aux oiseaux et aux conditions sèches qui risquent de les empêcher de germer

Raisonner la profondeur du semis :

  • Par rapport à l’humidité des différentes couches du sol
  • Par rapport à la préparation du sol

Sous-titre : Choisir le bon moment !

Pour un semis précoce, la température du sol doit être supérieure à 10°C.

Raisonner la date de semis :

  • Sur un sol réchauffé
  • Sur un sol ressuyé
  • En fonction de la précocité de la variété pour une date de floraison optimale.

Mieux vaut patienter en attendant une séquence climatique favorable que semer pendant un épisode pluvieux !

Adopter la bonne vitesse

Pas de précipitation pour plus de précision ! La vitesse recommandée est de 4-6 km/h. Le semoir doit positionner : 9-10 graines/seconde.

Raisonnez la vitesse de semis en fonction de la préparation du sol et du type de semoir.

A noter : Passer de 6 à 9 km/h peut générer une perte de 1000 à 4000 graines/ha. Passer de 6 à 12 km/h peut générer une perte jusqu’à 10000 graines/ha.

LG vous conseille aussi