Lorsque l’exploitation est orientée « élevage », le choix variétal doit satisfaire des objectifs complémentaires : rendement, résistance aux maladies, valeur nutritive et paille.

L’intérêt de la qualité du grain en alimentation animale

Les grains apportent l’amidon, la protéine, les vitamines et les fibres nécessaire aux animaux. La protéine est un critère avec une grande variabilité variétale, elle se juge avec 2 éléments. La protéine GPD (Grain Protein Deviation) est en lien avec le rendement. Une variété avec une note supérieure à 6 aura une faible dilution de la protéine dans le rendement. Ce critère permet de combiner la protéine et le rendement. Le taux de protéines pures de la variété permet de connaître le niveau intrinsèque de protéines.

Le poids spécifique (PS) est un critère logistique très regardé quel que soit le débouché. Une variété à bon PS augmentera la quantité de grains dans vos espaces de stockage. Il ne reflète en aucun cas la qualité nutritive du grain, si ce n’est sur la présence de grains échaudés ou fusariés. L’élément intéressant à regarder est le poids de mille grains (PMG) : un gros grain aura une meilleure capacité d’aplatissement.

Certaines années sont propices à des problèmes de temps de chute de hagberg faible qui rendent la collecte inutilisable en alimentation humaine. Sachez que la récolte peut être valorisée en alimentation animale : la valeur nutritionnelle reste intacte.

Dans le cas d’élevage de volailles, la viscosité est un critère à regarder avec précaution : un niveau supérieur à 2.4 peut être associé à une diminution de la valeur énergétique et engendre une dégradation de la tenue des fientes. D’après Arvalis, le problème n’est pas observé en triticale.

L’intérêt de la paille dans certains systèmes

Le rendement en paille est une combinaison du nombre d’épis/m² et de la hauteur : une variété de hauteur moyenne à fort tallage a une bonne quantité de paille. La verse est un critère à prendre en compte, il n’est pas incompatible d’avoir une variété haute avec une bonne résistance à la verse. Elle réduira aussi l’utilisation de régulateurs qui limite la hauteur de la plante et donc la production de paille.

La qualité de la paille est importante : une paille qui ne se délite pas, à bonne capacité d’absorption sera très appréciée. En revanche, les variétés ne sont pas testées sur ces critères.

La paille de triticale est privilégiée par rapport à celle du blé :

  • Le triticale produit 50 % de paille en plus ;
  • 1 kilo de paille de triticale absorbe 3.5 litres d’eau contre 2.5 en paille de blé.

 

L’importance d’une variété productive et facile à cultiver

Dans des systèmes d’autoconsommation, l’essentiel est d’avoir une récolte en quantité suffisante avec une conduite de culture simplifiée. Les exigences qualité s’ajoutent en second plan.

Les variétés productives avec un bon comportement face à la verse et aux maladies sont à privilégier. Le triticale RIVOLT et les blés LG ABSALON, KALAHARI sont des variétés très bien adaptées au système d’élevage. En orge, nous conseillons CALYPSO, LG CASTING, OVERTURE et RAFAELA pour sa tolérance à la JNO.

 Retrouvez les cotations de toutes les céréales sur notre Guide des Semences.

LG vous conseille aussi