Oui, le blé dur peut-être semé en janvier mais le choix d’une bonne variété s’impose.

Le blé dur est une espèce de printemps, c’est-à-dire qu’il n’a pas besoin de vernalisation pour épier. Semé à l’automne, avec un cycle de culture plus long, le rendement sera meilleur. Un semis au printemps engendrera un enracinement et tallage moindre ainsi qu’une épiaison plus tardive. De plus, le remplissage du grain se décalera vers des périodes où les stress thermiques et hydriques sont plus fréquents.

Comment choisir sa variété ?

La capacité à mettre en place un bon nombre d'épis/m² sera déterminant. Pour esquiver les fins de cycles échaudantes, la variété devra être précoce à finition avec de préférence un PS élevé pour éviter les pénalités. La variété CLOVIS répond à ces critères.

A quelle date semer ?

La date de semis sera la plus précoce possible en janvier ou février, en tenant compte de l’état du sol, de l’humidité et de la température. Passé cette période, il sera préférable de semer une autre culture de printemps. Pour la densité de semis, il est conseillé de semer à la densité habituelle : une baisse de la densité de semis pourra altérer le rendement vu que le cycle de la culture est raccourci et que le tallage est moindre.

Retrouvez toutes les informations sur les variétés du marché dans notre Guide des Semences.

LG vous conseille aussi