Téléchargements

Les pluies survenant avant la moisson alors que les céréales sont à maturité affectent la qualité des grains collectés, sur plusieurs critères. Il est recommandé de ne pas attendre pour récolter !

Après les pluies, récoltez sans attendre !

La date de récolte se détermine en fonction du taux d’humidité des grains :

  • Un taux d’humidité trop élevé (> 16 %) n’est pas accepté à la collecte car les grains ne se conserveront pas. Il est possible de récolter à partir de 16 % de teneur en eau dans le grain à condition de pouvoir rapidement ventiler et refroidir la collecte afin de ramener les grains à 15 % d’humidité (seuil de commercialisation).
  • Un taux trop faible (< 13 %) est inutile, car il engendre une perte de poids, augmente le risque de casse des grains au battage et expose la culture aux risques de pluies.

Une période de pluies sur des céréales à maturité dégrade le PS, déclenche de la germination sur pied et entraîne du mitadinage sur les blés durs.

Le PS, indicateur de la masse de grain par kg/hl

Le Poids Spécifique (PS) permet de mesurer la masse de grains pour un volume donné (kg/hl). Le potentiel de PS se met d’abord en place au début du remplissage des grains, puis il se dégrade progressivement suivant les cumuls de pluie entre le stade « grain laiteux » et la récolte (perte d’ ½ point de PS tous les 10 mm de pluie, quelle que soit la variété).

L’analyse du PS est un élément de base dans les transactions commerciales (seuil commercial de 76 kg/hl pour un lot « Supérieur »). Téléchargez la grille de classement des blés.

Même si les conditions climatiques restent le premier facteur pour l’obtention du PS, les variétés ont un niveau de PS différent, évalué par Arvalis sur une échelle de 1 (très faible) à 9 (très élevé).

La gamme LG est riche en variétés à bons PS :

Mais aussi des variétés  à très bons PS :

 Organiser sa récolte

Si le risque de pluies est faible, récolter en priorité les parcelles avec les variétés ayant les PS les plus bas pour leur éviter de chuter. Si les risque de pluies est élevé, récolter en priorité les parcelles avec les variétés ayant des PS élevés pour les sauver, sachant que celles ayant des PS faibles seront certainement inférieures à la limite de 76 kg/hl.

A savoir : le mélange de lots avec des PS différents présentera au final un PS égal à la moyenne pondérée de chaque lot de départ.

 La germination sur pied

La germination sur pied se mesure par comptage du nombre de grains visuellement germés, ramené en pourcentage. Pour les transactions commerciales, le seuil est de 2 % de grains germés.

Pour germer, la dormance des grains doit d’abord être levée : le niveau de dormance se détermine au cours du remplissage, des températures élevées augmentent le risque de levée de dormance. Ensuite, entre la maturité physiologique et la récolte, des températures fraîches permettent de lever la dormance, ce qui combiné à la pluie entraîne la germination.

Le critère de germination sur pied par variété est évalué au CTPS puis en post-inscription par Arvalis et une note de résistance variétale est donnée un an après l’inscription au catalogue officiel.

La gamme LG offre de nombreuses variétés résistant bien à la germination sur pied : ARKEOS, ARLEQUIN, ARMADA, AS DE CŒUR en blés tendres.

A savoir :

  • Les espèces blé dur et triticale sont sensibles à la germination sur pied, quelle que soit la variété.
  • La germination sur pied impacte fortement l’utilisation en meunerie (car elle entraîne la baisse du TCH), par contre l’utilisation en alimentation animale n’est pas affectée, car la valeur nutritionnelle est conservée.

 Le Temps de Chute de Hagberg (TCH)

Cette analyse permet de quantifier l’activité enzymatique des grains : un poids est « lâché » dans un mélange de farine et d’eau : le TCH mesure le temps en seconde que met ce poids pour atteindre le fond. Si le temps est long (> 240 s et jusqu’à 380 s), il n’y a pas d’activité enzymatique. Au contraire, si le poids tombe très vite (< 170 s), l’activité enzymatique est forte, le gluten est dégradé et le blé n’est plus panifiable.

Au niveau des transactions commerciales, le TCH est pris en compte pour classer les lots (seuil commercial de 220 s pour un lot « Supérieur »). Téléchargez ici la grille de classement des blés.

Les précipitations dégradent le TCH d’autant plus vite que les variétés sont sensibles. La résistance variétale est étudiée par Arvalis en post-inscription, et toutes les variétés ne disposent pas d’une note. Vous pouvez télécharger ici le classement Arvalis des principales variétés de blé tendre sur leur sensibilité à la baisse du TCH.

Nos variétés de blé tendre ASCOTT, ALLEZ Y, APACHE, ARKEOS, AS DE CŒUR et APRILIO sont classées tolérantes à la dégradation du TCH.

A savoir :

  • Le mélange de lots avec des Hagbergs différents n’obtiendra pas un Hagberg final moyen.

La valeur du mélange sera plus proche de la valeur du lot à plus faible TCH. Il est donc important de bien identifier les lots à risques et de ne pas forcément les mélanger à des lots non touchés, ce qui risque de dégrader la totalité de l’ensemble. Les variétés les plus sensibles doivent être gérées spécifiquement à la récolte.

  • Des grains germés ont forcément commencé une activité enzymatique et leur TCH est dégradé.

Par contre certains lots non germés visuellement peuvent également présenter de faibles indices de Hagberg !

Mitadinage et moucheture en blé dur

La moucheture est favorisée pour des températures moyennes proches de 17°C, et des humidités relatives de 80 %. Le mitadinage apparaît avec des pluies de fin de cycle et est nettement plus exprimé sur des cultures dont la teneur en protéines est faible. 

 A noter :

  • Les pluies de fin de cycle n’affectent pas le rendement ni le taux de protéines, qui sont définitivement fixés lorsque la maturité physiologique est atteinte.
  • Les conditions pluvieuses sur des céréales à maturité peuvent provoquer de la verse (tiges cassantes). La verse accentue fortement les problèmes de qualité (augmentation de l’humidité, baisse du PS, aggravation de la germination, dégradation du TCH…).

Retrouvez toutes les informations sur les variétés du marché dans notre Guide des Semences.

LG vous conseille aussi