Etape capitale pour la réussite de votre culture, le semis influence la rapidité et l’homogénéité de la levée, l’installation des plantes et leur future tolérance aux stress hydriques ! Résumons ensemble les 4 étapes essentielles à la réussite d'un semis de maïs et de tournesol.

En partant du principe que vous avez choisi la variété la plus adaptée en maïs et en tournesol à votre complexe pédo-climatique (précocité, profils maladie, tolérance au sec, solidité de fin de cycle), voici les 4 étapes clés pour réussir votre semis :

Les 4 étapes pour réussir son semis


Quel est le meilleur moment pour semer ?

La date de semis doit se déterminer sur un sol réchauffé et ressuyé pour garantir une levée rapide et éviter les compactages. 

Quel est le degré sol idéal pour mon semis ? 

Temperature_ideale_semis_mais_tournesol

Astuce : mesurez vous-même la température de vos sols avec un thermomètre de sol pour évaluer les conditions de semis. Pour plus de précision, LG Vision Semis définit votre date optimale de semis en fonction de votre station météo et de l’état de votre sol.

Les statistiques le démontrent pour les 2 espèces, semer précocement est souvent synonyme de plus de rendement car vous superposez d’avantage le cycle de votre culture aux apports lumineux des jours longs et protégez les qualités de fécondation en précocifiant les stades floraison.

Toutefois ne vous précipitez pas et prenez connaissance des prévisions météo qui vont suivre votre date objectif de semis pour éviter d’éventuelles périodes de sec ou de très fortes humidités pouvant induire des maladies.


Quelle densité pour mon semis ?

Le nombre de pieds levés est la première composante du rendement, la densité de semis induit la densité levée. Une densité de semis adaptée permet de mieux valoriser les ressources hydriques et la fertilisation pour optimiser le rendement.

Votre densité optimale se calcule en fonction :

  • De la variété (précocité et masse foliaire par exemple)
  • De sa destination (fourrage ou grain pour le maïs)
  • Du potentiel du sol : potentiel de rendement,probabilité de stress au froid, stress hydrique, pression parasitaire
  • De la conduite culturale à venir
  • De la date de semis

Il faudra donc ajuster la densité de semis en fonction des risques de perte lors de la levée.

densite_semis_mais_tournesol

 

 

Choisissez le bon écartement entre rangs 

Si pour la culture du maïs, l’écartement entre rangs standard semble être 75 à 80 cms , il n’en est pas de même pour le tournesol. L’écartement entre rangs compris entre 50 et 60 cm est celui qui donne les meilleurs résultats : en cas d’utilisation d’un même semoir entre maïs et tournesol : pensez à faire les bons réglages ! 

Une profondeur homogène pour une levée homogène

La profondeur optimale pour vos semis maïs et tournesol est d’environ 4 cm (+ ou - 1 cm)

ATTENTION !

  • Si profondeur > 6 cm = danger : la levée sera plus lente et moins régulière
  • Si profondeur < 3 cm = danger : les graines seront plus exposées aux oiseaux et aux conditions sèches qui risquent de les empêcher de germer

 Vous pouvez raisonner la profondeur du semis en fonction de l’humidité des différentes couches du sol et de sa préparation.

PROFONDEUR_SEMIS

Pensez à vérifier l’usure des pièces de votre semoir. Le changement des socs ou pointe de socs permet un gain moyen de 0.7 T MS/ha pour le maïs Fourrage, 2 q pour le tournesol .

Maîtriser sa vitesse de semis

La vitesse recommandée est comprise entre 4 et 6 km/h, avec un semoir positionné à 9 à 10 graines/seconde.

  • 6 à 9 km/h peut générer une perte de 1 000 à 4 000 graines/ha
  • 6 à 12 km/h peut générer une perte jusqu’à 10 000 graines/ha

Ainsi, une vitesse adaptée avec un semoir en bon état permet de préserver 1.5 T MS/ha pour le maïs fourrage et 1,5 q en tournesol.

LG vous conseille aussi