Le maïs fourrage occupe une place centrale dans la ration des bovins. Au-delà du rendement, critère de choix n°1, la valeur alimentaire est essentielle. C'est pourquoi la sélection Limagrain développe des maïs fourrage hybrides nommés HDi® (Hautement Digestibles) qui répondent aux attentes et aux contraintes techniques nutritionnelles et agronomiques des éleveurs.

La gamme de maïs fourrage HDi® est issue d’un programme de recherche spécifique Limagrain et prend en compte l'ensemble des critères suivants :

  • Un excellent niveau de rendement

+ 1 tMS / ha par rapport à la moyenne du marché depuis 2 ans !

Graphique rendement HDi®

  • La vigueur de départ
  • La tolérance à la verse et aux maladies (helminthosporiose)
  • Une haute valeur alimentaire grâce à une excellente digestibilité des fibres

Les bénéfices des maïs fourrage HDi® sont le fruit d’une sélection très spécifique et d’un savoir-faire unique. Chaque hybride est testé plus de 200 fois sur le critère digestibilité avant d’être commercialisé. La Recherche Limagrain s’investit pour offrir aux éleveurs rendement et qualité avec un profil agronomique de très bon niveau. Les moyens mis en œuvre sont innovants dès le champ !

L'excellente digestibilité des maïs fourrage HDi® 

"Il faut une très bonne nourriture pour faire une très bonne production" 

Chrisitian, polyculteur-éleveur en Maine-et-Loire, s'est toujours attaché à apporter du maïs ensilage de qualité à ses vaches laitières. À la recherche d'une meilleure valeur alimentaire, il a décidé de produire des maïs fourrage HDi® puis de réaliser deux silos d'ensilage distincts : 1 silo 100 % HDi® et 1 silo constitué de variétés témoins.
Le troupeau a d'abord été nourri avec le premier silo, puis avec le second pour permettre de faire la comparaison. Découvrez la différence en vidéo :

DINAG : le critère de digestibilité du maïs ensilage

Depuis leur lancement en 2005, les hybrides HDi® démontrent une excellente digestibilité des fibres et cela, quelles que soient les conditions climatiques de l’année, mêmes séchantes.

+ 1,5 point de DINAG par rapport à la moyenne du marché

Lorsque le Dinag du maïs est élevé, les fibres de celui-ci sont plus digestibles par les animaux car elles sont plus accessibles par les bactéries cellulolytiques.

Tableau comparaison maïs HDi et témoin

De plus, les analyses montrent que la teneur en MAT (Matière Azotée Totale) est supérieure aux autres variétés de maïs. Le gain peut aller jusqu’à 2 points par rapport à la moyenne du marché, permettant ainsi un apport protéique supplémentaire. La quantité en azote dans la plante est la résultante directe de sa capacité à l’assimiler depuis le sol en conditions normales, limitées, voire en stress hydrique. Compte tenu des réglementations présentes et à venir, les éleveurs ont un réel intérêt à semer des variétés valorisant chaque unité apportée ou présente dans le sol par minéralisation.

Ces meilleures performances sont également une source d’économie dans la ration par une complémentation azotée moindre.

Des maïs fourrage avec plus d’énergie fibres, quelles que soient les conditions de l’année

L'énergie « fibres » issue de la digestion des parois est la source d’UFL la plus fiable tandis que l’énergie « amidon » peut varier en fonction des conditions de remplissage en fin de cycle. 

Graphique énergie des fibres HDi®

Cette qualité des maïs HDi® accroît significativement la productivité (+ 0,5 à + 2,3 L lait / vache / jour) et limite le risque d’acidose.


La digestibilité des fibres du maïs ensilage se voit aussi dans les bouses !

LG_comparatif_bouses_vaches_mais_fourrage_haute_digestibilite

Les bouses des vaches qui ont consommé du maïs HDi® contiennent moins de fibres (NDF). Ces vaches ont donc moins gaspillé l'énergie contenu dans l'ensilage du maïs HDi®. 

LG vous conseille aussi