La France produit environ 12 millions de tonnes d’orge pour deux principaux débouchés : la malterie-brasserie et l'alimentation animale.

Seulement 4.3 millions de tonnes (Mt) d'orge sont consommées en France. 61 % de la production est exportée dans les pays tiers ou vers l'Union Européenne, sous forme de grains ou de malt.

L'alimentation animale est le principal débouché de l'orge

En France, une grande partie de l'orge est consommée sur l'exploitation : 2.2 Mt soit la moitié des utilisations domestiques. Les 2.1 Mt restant pour la France sont en majorité pour la fabrication d'aliments du bétail (1.2 Mt).

La filière brassicole est le second débouché de l'orge. La France transforme 1.8 Mt d’orge en 1.5 Mt de malt, dont 80% du malt sera exporté à destination de l’Union Européenne (30 %), l’Afrique (30%), l’Asie (20%) et l’Amérique du Sud (20%).

Le reste de la collecte (6 Mt) sera exporté en grains à destination de l’Union Européenne ou des pays tiers.

Source des données : France AgriMer sur la campagne 2017/2018 (chiffres définitifs) et Malteurs de France.

Quel est le processus de fabrication de la bière ?

Brassicole ou fourragère, des critères particuliers à la récolte

Les exigences du marché brassicole sont très spécifiques et différentes du marché fourrager sur :

Des orges LG pour chaque débouché

En fourragère, la recherche concentre ses efforts sur la performance de rendement et la tolérance face aux agresseurs (maladies ou virus). Les orges d'hiver 6 rangs comme LG ZEBRA ou LG ZODIAC allient productivité et tolérance JNO. LG CASTING ou LG GLOBETROTTER en 2 rangs ont des avantages en rendement et en tolérance maladies.

Sur le marché brassicole, LG TOSCA et LG BELCANTO intéressent les malteurs et brasseurs pour leur qualité technologique et leurs atouts agronomiques.

LG vous conseille aussi