Un peuplement régulier est une condition importante pour la réussite de votre tournesol. Lors du semis, il faut être attentif à adapter son écartement et sa densité au potentiel de sa parcelle.

La combinaison d’un bon écartement et d’une bonne densité permet d’optimiser le peuplement et de gagner jusqu’à 3,5 q/ha !

Semis tournesol

Réguler votre vitesse : pas de précipitation pour plus de précision

  • Vitesse recommandée : 5 km/h
  • Raisonner sa vitesse en fonction de la préparation du sol et du type de semoir
  • Le semoir doit positionner entre 7 et 8 graines/seconde

A noter que passer de 5 à 9 km/h peut générer une perte de 1 000 à 3 000 graines/ha.

Semer dès que possible

Pour ne pas manquer d’eau à partir de la floraison, semez une fois que :

  • Le sol est ressuyé*
  • Le sol est réchauffé : 8-10°C

Il est bon d’adapter la précocité de la variété pour une date de floraison optimale. Ainsi, vous esquiverez les stress hydriques et thermiques.

Une profondeur homogène est indispensable pour une levée homogène 

  • Lit de semences frais : 2-3 cm
  • Terre battante desséchée en surface : 3-4 cm
  • Terre non battante desséchée en surface : 4-5 cm

La bonne densité et le bon écartement 

  • De la variété
  • Du potentiel des sols
  • De la date de semis

L’objectif est d’atteindre 50 000 à 60 000 plantes récoltables/ha, selon la précocité retenue, avec un écartement de 50-60 cm.

LG vous conseille aussi