Fourragères

Colza fourrager, avoir un fourrage frais facilement et rapidement

Colza fourrager, avoir un fourrage frais facilement et rapidement
Le colza fourrager est une plante annuelle de la famille des Brassicacées, anciennement nommée Crucifères, qui regroupe des plantes dicotylédones telles que les choux, navets, radis, etc. Souvent utilisée en interculture (entre 2 cultures principales annuelle successives), cette culture dérobée fourragère est réputée pour être peu onéreuse, s’implanter facilement et bénéficier d'une croissance rapide. Ceci permet notamment aux éleveurs d’obtenir un fourrage frais de qualité à des périodes où d’autres plantes auront plus de difficultés à produire (notamment à l'automne). Le colza fourrager limite donc le recours aux fourrages conservés qui seront valorisés durant l'hiver. Découvrez les atouts de cette espèce.

En agriculture, cette espèce est particulièrement adaptée à la pâture et à l’affouragement en vert, à destination des élevages de type bovins et ovins à forts besoins, puisqu’elle est particulièrement appétente, productive et riche en énergie. Valorisée dans les élevages français au printemps ou à l'automne, elle est généralement exploitée en dehors des périodes classiques de sécheresse.

Les atouts du colza fourrager

  • Facile à implanter

  • Croissance rapide

  • Bonne valeur alimentaire (riche en protéines et en énergie)

  • Très appétent

  • Améliore la structure du sol

Pâturage colza fourrager
Lire égalementDécouvrez INTERVAL, le 1er hybride du marché !

Le semis du colza fourrager

Le semis est relativement facile et il est possible dès la fin du printemps, jusqu’au mois d’août. Le semis direct de ce couvert est possible, à condition que les terres possèdent une bonne structure. Autrement, passez en amont un outil à dents rigides à 25 cm de profondeur pour préparer la terre. Côté matériel-équipement, semez avec un semoir à céréales à 1 cm de profondeur et réalisez par la suite un bon roulage. En pur, le colza fourrager doit être semé à raison de 8 à 10 kg/ha. L’association avec un ray-grass d'Italie non alternatif est possible avec 5 kg de colza pour 20 kg de RGI/ha.  

Semé après la récolte de la culture précédente, il s’implantera rapidement tout en bénéficiant des réserves en eau du sol. Ceci permettra, suivant les conditions climatiques favorables, de débuter la pâture de ce fourrage dès 60 à 70 jours seulement ! 

Son exploitation et sa valorisation

Veillez à exploiter tôt les plantes afin d’optimiser l’exploitation au stade feuillu, ceci vous garantira un fourrage de très bonne valeur alimentaire : 0.91 UFL et 198 g de MAT/kg de MS.

Le colza fourrager est le complément idéal des rations grâce à ses très bonnes valeurs en énergie et en protéines. Sa très bonne valeur alimentaire est d’ailleurs proche de celle d’un ray-grass d’Italie. Il est donc nécessaire de rationner le colza fourrager à votre troupeau : compter 2 à 3 kg MS/vache laitière/jour maximum. Dans le cas d’un pâturage, vous devez donc prévoir la sortie de votre troupeau au fil avec un front d'environ 5 m et un déplacement quotidien au fil de 1,5 m maximum.

Enfin, pour ne pas donner de goût au lait, il ne doit pas être ingéré moins d’une heure avant la traite.

Et après ?

La destruction du colza fourrager est aussi facile que son implantation et se réalise par le labour du sol. Généralement, après l'exploitation, la végétation ne redémarre pas.

Il est également possible de l'enfouir en fin d'hiver s'il n'a pas été totalement exploité. Il améliorera ainsi la structure du sol et sa teneur en azote grâce à la minéralisation qui s'en suit.

Découvrez nos variétés de Colza fourrager

Une ressource fourragère pour un pâturage de qualité

Une ressource fourragère pour un pâturage de qualité

Le colza fourrager donne un fourrage d'une qualité insoupçonnée à vos vaches ! Découvrez ses bienfaits et comment conduire cette culture, du semis à l'affouragement en vert ou au pâturage.

Conseils culture

Lutter contre les ravageurs aux stades jeunes c’est protéger son rendement

Lutter contre les ravageurs aux stades jeunes c’est protéger son rendement

Comment bien choisir sa variété de tournesol ?

Comment bien choisir sa variété de tournesol ?

Récolte maïs fourrage : définir le bon stade pour se lancer !

Récolte maïs fourrage : définir le bon stade pour se lancer !

Une question ? Nous sommes à votre disposition pour toutes vos demandes

Une question ? Nous sommes à votre disposition pour toutes vos demandes