L’implantation assure 70% de la réussite de la culture. Mettre un engrais starter, c’est prendre une option pour le succès !

L’engrais starter pour bien alimenter les plantes dès le départ

La fertilisation localisée consiste à placer au moment du semis une faible quantité d’éléments fertilisants à quelques centimètres de la ligne de semis et en dessous de la semence. L’objectif est d’assurer une bonne alimentation minérale des jeunes plantes en augmentant fortement la disponibilité de ces éléments dans un faible volume de terre.

Semis maïs

L’apport de phosphore est indispensable pour une bonne croissance racinaire. Etant un élément peut mobile dans le sol, il est important que cet élément soit à proximité des jeunes racines.

Un système racinaire plus développé, grâce à l’assimilation de phosphore, va explorer plus largement le sol pour bénéficier des autres éléments fertilisants et limiter les carences futures.

Une bonne implantation et rapide a souvent un effet positif sur le rendement et la maturité à la récolte.

L’apport de starter au moment du semis « booste » la culture.

L’apport peut se faire sous forme de « starter » type 18-46 à la dose de 100 à 150kg ou encore de micro-granulés à la dose de 10 à 30 kg dans la ligne de semis.

La régularité de distribution de l’engrais starter sur la ligne de semis est fondamentale afin d’assurer un démarrage homogène des plantes et éviter la compétition préjudiciable entres elles.

LG vous conseille aussi