Rappel des fondamentaux de l'alimentation d'une vache

Constitution de la ration alimentaire des bovins

En France, l'alimentation moyenne des élevages bovins (lait et viande confondus) est principalement constituée de fourrages :

  • 20 % de maïs ensilage

  • 64 % d’herbe (fraîche et conservée)

  • 16 % de compléments énergétiques et azotés

À noter que l'apport de maïs ensilage est encore bien plus important dans la ration des vaches laitières, pouvant atteindre jusqu’à 42 % de cette dernière, soit un coût non négligeable.

L'ensemble des fourrages représente en moyenne plus des 3/4 de la ration totale. Ces aliments étant majoritairement produits sur l'exploitation, il est important de choisir les variétés adaptées à son troupeau et son système pour produire des stocks d'aliments en quantité et de qualité.

Les différents types d'alimentation

Selon le système fourrager et l’organisation de l’élevage, la plupart des rations en agriculture française associe le maïs fourrage et l’herbe. On peut donc distinguer l'utilisation de 3 grands profils de ration selon la quantité de maïs ensilage utilisée :

  • à dominante maïs, avec plus de 60 % d’ensilage de maïs

  • à dominante fourragères (herbe), avec moins de 30 % d’ensilage de maïs

  • les rations mixtes, avec entre 30 et 60 % d’ensilage de maïs

Visuel Constitution ration des vaches

Comment choisir son maïs fourrage pour limiter le coût alimentaire de son système ?

Avec une ration de base de haute valeur, l’éleveur pourra limiter les achats d’aliments concentrés, dont les prix ont fortement augmenté ces derniers mois, et ainsi être plus autonome tout en s'assurant une marge. Ceci doit inciter les éleveurs à choisir des fourrages, et en particulier des variétés de maïs fourrage, qui assureront un stock d'alimentation important et seront particulièrement bien valorisées par leur troupeau. Car en effet, le maïs ensilage est le fourrage qui apporte le plus d'énergie et de fibres nécessaires à la rumination des vaches. Ainsi, si le rendement est évidemment un critère de choix majeur pour sélectionner ses variétés de maïs, sa qualité agronomique et sa valeur alimentaire le sont tout autant.

Bien sûr, au préalable, définissez la précocité la plus adaptée à votre terroir.

Lire égalementIndice de précocité des variétés de maïs, comment le choisir ?

Une excellente vigueur de départ

La vigueur de départ est un critère essentiel dans le choix du maïs fourrage car il garantit une installation rapide de la culture et ainsi sa bonne capacité à faire face aux ravageurs et aux adventices. Ce bon démarrage offre davantage de sécurité et d'homogénéité dans les parcelles, de quoi être rassuré quant aux résultats de rendements finaux.

Lire égalementPourquoi choisir une variété à bonne vigueur de départ ?

Rendement : visez un bon potentiel... et une bonne régularité !

Un très haut niveau de productivité est important, et la régularité de rendement l’est tout autant ! Ces dernières campagnes, de nombreuses régions ont subi des sécheresses plus ou moins marquées en début ou en fin de cycle, et certaines espèces se démarquent particulièrement. Il est donc important de consulter les résultats d'essais officiels pour évaluer les données de régularité des performances des variétés, sur plusieurs sites géographiques et sur plusieurs années.

Ne pas oublier les critères de valeurs alimentaires

L'analyse de la valeur alimentaire renseigne sur l’efficacité de transformation du maïs ensilage en lait ou en viande. L’objectif est d’obtenir une digestibilité globale (dMO) la plus élevée possible pour un maïs fourrage le plus concentré en énergie. Et pour assurer une bonne rumination, on va regarder de près la digestibilité des fibres. C’est la part des fibres valorisée par la vache en énergie. Elle est évaluée par des critères spécifiques mis au point par l’INRAE : DINAG, dNDF ou dMOna. Ces critères permettent de comparer facilement la qualité des fibres de différentes variétés de maïs. Et plus ils sont élevés, plus les fibres du maïs sont digestibles.

Quelles sont les meilleures variétés de maïs fourrage pour la ration de vos bovins ?

Quelles sont les meilleures variétés de maïs fourrage pour la ration de vos bovins ?

Découvrez un résumé des conditions climatiques de l'année en France, un bilan des valeurs alimentaires des maïs fourrage (MS, digestibilité, UF, protéines...), un bilan régionalisé ainsi que nos conseils pour constituer au mieux les rations de votre troupeau !

Une haute digestibilité des fibres a plusieurs avantages :

  1. 1

    les fibres plus digestibles stimulent l'ingestion de la vache laitière

  2. 2

    plus de fibres digestibles, c'est plus d'énergie et donc plus de production (plus de litres de lait et plus de viande)

  3. 3

    le  rumen fonctionne bien pour des vaches en bonne santé

Aujourd’hui, des fourrages de qualité obtenus grâce à des variétés performantes sont un véritable levier de maîtrise des coûts alimentaires pour l'éleveur. Les variétés de maïs fourrage hautement digestibles HDi®, en plus d’assurer une hausse de la marge, permettent également d’assurer la bonne santé de ses animaux tout en augmentant leurs performances.

Lire égalementBien-être des vaches et maïs fourrage digestible dans la ration

Voir les Semences de Maïs Fourrage LG