Il n’est pas rare de voir des orges de printemps se semer en novembre. C’est une bonne alternative au semis tardif d’orge d’hiver pour gagner en potentiel et permettre une meilleure qualité brassicole.

En semis d’automne, l’orge de printemps adapte son cycle et ses composantes de rendement. En effet, la culture atteint la précocité maturité plus précocement et permet ainsi d’éviter les sécheresses et échaudage de fin de cycle. Les orges de printemps ont une capacité de tallage supérieure à celle des orges d'hiver, ce qui suppose un meilleur rendement.

Dans quelles régions pratiquer le semis d'orge de printemps à l'automne ?

L’orge de printemps ne possède pas de résistance au froid. Le risque de destruction par le gel est donc important. Il faut privilégier des régions aux hivers cléments. Historiquement développée en région Centre, cette technique ne cesse de se développer en Bourgogne et en Ile de France.

Par exemple, il peut être risqué de semer une orge de printemps en Champagne-Ardenne. Le créneau de semis idéal se situe plutôt entre mi-février et mi-mars : avant le 15 février, les orges sont exposées aux gels d'épi de sortie d’hiver, tandis qu’après le 15 mars les risques d’échaudage au cours du remplissage des grains augmentent.

A quelle date semer les orges de printemps à l'automne ?

La date de semis dépend de l’intensité du froid de la région et non de la variété : les orges de printemps n’ont pas besoin de vernalisation.

Si vous êtes dans une région où les hivers sont plutôt cléments, vous pouvez semer dès le mois de novembre pour optimiser les bénéfices. Si au contraire, vous êtes dans une région à risque d’hiver froid, vous pouvez décaler les semis aux mois de janvier-février.

Dans des situations de sols séchants et/ou de climat chaud en fin de cycle, la limite de date de semis se raisonne par rapport au risque d’échaudage, si vous deviez repousser le semis au-delà d’une certaine date.

semis-orge-de-printemps

Comment choisir sa variété d'orge de printemps ?

Une culture d’orge de printemps semée à l’automne est confrontée à de nouvelles contraintes. Outre le froid, elle connaîtra une pression verse et maladies plus forte (notamment rhynchosporiose). Ainsi, toutes les variétés d’orges de printemps ne sont pas adaptées à des semis d’automne. Privilégiez les variétés ayant une bonne résistance à la rhynchosporiose, une capacité de tallage élevée combinée à une bonne résistance à la verse.

La variété OVERTURE testée depuis plusieurs années en semis de novembre dans le Cher est particulièrement bien adaptée et donne de très bons résultats. Plus récemment, LG BELCANTO a tous les atouts pour performer en semis d'automne.

LG vous conseille aussi