La réussite de la culture de colza se joue dès l’implantation ! Cette étape clé permet d’obtenir un colza robuste, moins sensible aux ravageurs et aux adventices et nécessitant peu d’intrants. Un semis réussi permettra au colza d’exprimer tout son potentiel de rendement.

Adapter la préparation du sol

En fonction du type de sol, la préparation diffère.

  • Pour les sols argileux (teneur > 22-25 %) : le labour est souvent déconseillé car il peut engendrer la création de mottes et les passages répétés peuvent assècher le sol. Mieux vaut généralement intervenir dans les 24h après la récolte du précédent pour bénéficier de l’humidité résiduelle et/ou limiter les remontées capillaires.

  • Pour les sols limono-sableux (teneur > 18-20 %) : il faut éviter d'accentuer les risques de battance du sol et les difficultés d’enracinement à cause de la prise en masse du sol. La fragmentation du sol est souvent utile pour éviter de multiplier les passages et la création de trop de terre fine. Le strip-till est particulièrement bien adapté à ces conditions et peut être simultané avec le semis.

En règle générale, il est conseillé de ne pas travailler le sol dans les 15 jours avant le semis pour préserver l'humidité.

Définir une date de semis optimale

  • Déclencher son semis avant une pluie annoncée (suffisante) plutôt qu’après (sauf en sols battants).

  • En cas de semis direct et de couvert associé, afin de bénéficier de températures plus favorables à un développement rapide du colza et des plantes compagnes, avancer de quelques jours les préconisations usuelles.

  • En sols profonds et à forte disponibilité en azote, l’azote disponible justifie souvent des semis moins précoces.

Recommandations de l'Institut technique Terres Inovia :

Cartes_semis_colza_Terres_Inovia

Source : Terres Inovia

Maîtriser le peuplement et la densité de semis

Le peuplement doit permettre au colza d’obtenir des pieds forts et robustes. Pour cela, il est nécessaire de viser 20 à 35 plantes/m² à l’automne (pas plus). Concernant la densité de semis, l'optimal de profondeur se situe autour de 2 cm (ne pas dépasser pas 4 cm pour chercher le frais).

L'utilisation d’un semoir monograine permet un positionnement de graine plus régulier, un meilleur contact entre la terre et la graine et assure une levée régulièrement plus homogène qu'un semoir à céréales. De plus, il permet souvent d’utiliser le levier « engrais starter » près de la graine.

>> Comment bien régler son semoir ?

Faire le bon choix variétal

La vigueur automnale est un critère important pour assurer un colza à croissance dynamique, bien développé à l’arrivée des grosses altises tout en limitant les risques d’élongation. Pour prolonger le semis, des variétés de colza à forte dynamique automnale sont à privilégier.

 Retrouvez toutes les étapes de la culture de colza >>

LG vous conseille aussi