La densité de pieds récoltés est la première composante du rendement. Augmenter la densité de semis par hectare permettra alors de gagner des pieds /ha à la récolte et d’aider à une répartition homogène de ce nombre de plantes.

Une densité de semis optimale, c’est jusqu’à 40 €/ha en plus

Une densité de semis de 75 000 graines/ha, c’est plus de quintaux et moins d’humidité pour un gain économique jusqu’à 40 €/ha en plus.

Augmenter la densité de semis jusqu’à 75 000 graines/ha permet de gagner 2 q/ha par rapport à 55 000 graines/ha.

Semis tournesol

Prendre en compte la variété et le type de sol

La densité de semis dépend de la masse foliaire de la variété et du type de sol de la parcelle :

Semis tournesol

Semis tournesol

Gérer l’écartement entre rangs, c’est s’assurer des quintaux en plus

Ecarter vos rangs de semis entre 50 et 60 cm pour obtenir de meilleurs résultats. Le gain de rendement d’un écartement de 60 cm par rapport à 75 cm est de 1,5 q/ha.

Semis tournesol

Réduire son écartement de semis favorise l’homogénéité des plantes, améliore leur développement et leur capacité de rendement. En moyenne, réduire son écartement fait gagner environ 50 euros par hectare grace à un gain de rendement de 1,5 q et une baisse de l’humidité récolte de 1 pt ( calcul sur la base d’un cours du tournesol à 350 euros/tonne ).

Trop augmenter l’entre-rangs, c’est risquer :

  • Augmenter la compétition entre plantes d’un même rang
  • Diminuer l’interception de la lumière par le couvert végétal

LG vous conseille aussi