Irrigation

Irriguer le tournesol, c’est rentable

Irriguer le tournesol, c’est rentable
Un tournesol bien irrigué, c’est des quintaux et des points d’huile en plus !

Irriguer au bon moment

Il est possible de faire 1 à 3 tours d’eau dans les régions Centre, Est et Ouest Atlantique et jusqu’à 4 tours d’eau dans le Sud. La date de début d’irrigation est déterminée par l’état végétatif du tournesolCe programme est valable surtout pour les sols moyennement profonds à profonds. Pour les sols superficiels, il est possible d’irriguer plus tôt, à partir du stade bouton étoilé.

Le choix de la date de début d’irrigation dépend de l’état végétatif du tournesol et de l’état des réserves du sol.

Il est conseillé d’arrêter l’irrigation au moment où le dos du capitule vire à la couleur jaune citron.

Attention : évitez l’irrigation en pleine floraison si la météo annonce un temps humide. En effet, cela favorise le sclérotinia du capitule.
Lire égalementAnticipez votre récolte pour maximiser votre rendement

L'irrigation augmente les composantes de rendement

L’irrigation maintient la surface foliaire active plus longtemps et augmente donc les composantes de rendement. 25 à 30 mm d’eau suffisent à gagner plus de 5 quintaux.

Conseils culture

Lutter contre les ravageurs aux stades jeunes c’est protéger son rendement

Lutter contre les ravageurs aux stades jeunes c’est protéger son rendement

Comment bien choisir sa variété de tournesol ?

Comment bien choisir sa variété de tournesol ?

Récolte maïs fourrage : définir le bon stade pour se lancer !

Récolte maïs fourrage : définir le bon stade pour se lancer !