Fourragères

Fétuque élevée fourragère : sécurisez votre système fourrager

Fétuque élevée fourragère : sécurisez votre système fourrager
Depuis 2014, le marché de la fétuque élevée est en plein essor et ne cesse de s’accroître, tant pour l'exploitation de variétés prairiales - représentant plus de 2/3 des surfaces produites en France, que pour l'exploitation de variétés gazon. De la famille des poacées (graminées), et connue sous son nom scientifique Festuca arundinacea, la fétuque élevée s'adapte à tous les types de sols et de climats grâce à sa rusticité, et offre une très bonne production. Mais c'est surtout grâce à la sélection génétique que de nouvelles variétés apportent une réelle plus-value dans leur utilisation et les rations. Découvrez pourquoi cette graminée séduit à nouveau les éleveurs, pour le plus grand plaisir de leurs animaux !

Les fétuques élevées à la reconquête du marché

Longtemps considéré comme un produit peu appétent et peu intéressant d’un point de vue nutritionnel, notamment à cause de ses feuilles pas assez souples et son faible apport d'énergie, la sélection variétale n'a cessé, et ne cesse encore, d’améliorer ces critères, faisant d’elle l’espèce incontournable des prairies !

De toutes les graminées (ray-grass italien ou anglais, ray-grass hybride, dactyle...) elle est la plus pérenne, puisque bien conduite, elle peut produire plus de 5 ans. Cette plante démarre tôt au printemps et pousse régulièrement jusqu'à l'automne, offrant une production d'herbe constante une grande partie de l'année. Les éleveurs français ne s’y trompent pas en portant de plus en plus leur choix (+ 40 % en 5 ans) vers cette espèce rustique.

Lire égalementQuelle pérennité pour ma culture ?

Ses atouts face aux autres espèces

Aussi bien utilisée en pure que dans les compositions prairiales de longue durée, cette plante est très rustique et sécurisante grâce aux particularités suivantes :

  • Le type de sol lui importe peu, ce qui lui vaut d'ailleurs le surnom de « 4x4 des graminées » ! Elle tolère ainsi parfaitement les sols très humides, comme ceux plus séchants, grâce à son système racinaire capable de descendre en-dessous d'un mètre de profondeur (si le type de sol le permet).
  • Très sociable en mélanges avec d'autres plantes légumineuses (trèfle blanc, trèfle violet, luzerne...), elle est l'espèce de premier choix pour constituer des prairies productives une bonne partie de l’année.
  • Sa résistance au froid et à la sécheresse lui permet de démarrer de manière précoce en végétation et de pousser l’été jusqu’à des températures allant de 33 à 35 °C.
  • Son démarrage précoce permet une exploitation du fourrage dès la sortie de l'hiver, quand les stocks fourragers sont au plus bas.
  • Elle s'adapte parfaitement à tous les types d'exploitation : pâturage et fauche en affouragement, ensilage, enrubannage et foin.

Lire égalementComment gérer ses prairies en conditions de sécheresse ?
10 week-ends gourmands pour 2 en Dordogne à gagner

10 week-ends gourmands pour 2 en Dordogne à gagner

Vous allez acheter des semences de fétuque élevée SWEETY ou DORDOGNE cette année ? Participez au Jeu Fétuques Élevées en joignant votre bon de livraison et tentez d'être tiré au sort ! Je participe

Les conseils d'exploitation de la fétuque élevée

L'implantation de cette espèce est réputée pour être lente. Mais grâce au travail de sélection, la génétique offre désormais une meilleure vitesse d'implantation aux nouvelles fétuques. Toutefois, vous pouvez envisager de l'associer à 5 kg / ha de ray-grass anglais, ce dernier occupera l’espace et limitera le salissement.

Pour ce qui est de sa conduite :

  • Rappuyez bien le sol avant et après le semis.
  • Fauchez au stade début épiaison (+ 0,1 UF et + 30 % de MAT par rapport au stade fin épiaison). À noter, dès que l'épiaison du printemps est maîtrisée, les repousses seront exclusivement feuillues puisque cette plante n'est pas remontante.
  • Fauchez entre 6 et 8 cm pour favoriser la repousse.
  • Apportez une fertilisation P (phosphore) et K (potassium) adaptée.
  • Exploitez la parcelle avant l’hiver pour favoriser le redémarrage de printemps.
Lire égalementDiversifier ses prairies pour une production toute l’année

Enfin, cette graminée est particulièrement bien adaptée en mélanges avec certaines espèces, suivant l'utilisation retenue :

  • Fauche : luzerne et trèfle violet
  • Pâturage : trèfle blanc et ray-grass anglais
Lire égalementQuelles espèces selon les usages ?

Les semences fourragères LG à absolument adopter dans vos prairies !

DORDOGNE (variété tardive), le rendement tout en souplesse :
  • Meilleur potentiel de rendement du marché
  • Tolérance aux rouilles exceptionnelle
  • Excellente tolérance au sec et à la verse

Découvrir DORDOGNE

SWEETY (variété très tardive), la référence productivité sucrée :

  • Excellent potentiel de rendement
  • Profil sanitaire irréprochable
  • Teneur en sucres record et appétence maximale

Découvrir SWEETY

Retrouvez nos mélanges de semences bio comprenant des semences de fétuque élevée bio LG MIXOR NATURA et LG RECOR NATURA.

Conseils culture

Lutter contre les ravageurs aux stades jeunes c’est protéger son rendement

Lutter contre les ravageurs aux stades jeunes c’est protéger son rendement

Comment bien choisir sa variété de tournesol ?

Comment bien choisir sa variété de tournesol ?

Récolte maïs fourrage : définir le bon stade pour se lancer !

Récolte maïs fourrage : définir le bon stade pour se lancer !