La cylindrosporiose du colza est provoquée par un champignon nommé Cylindrosporium concentricum. Cette maladie n’est pas à prendre à la légère car si elle atteint les tiges et les siliques au printemps, elle peut provoquer des pertes de rendement allant jusqu’à - 8 q / ha.

La cylindrosporiose, maladie nuisible à la culture du Colza

 > Savoir la reconnaître

Cette maladie apparaît en premier lieu sur les feuilles du colza sous la forme de tâches beiges, semblables à des brûlures, accompagnées d’acervules (micro-tâches blanchâtres).
Elle va ensuite s’étendre sur les tiges présentant des tâches beiges allongées et des fendillements transversaux.
Enfin, à la faveur de quelques pluies printanières, les siliques ne seront pas épargnées : tâchées et déformées, elles seront fragilisées provoquant leur ouverture prématurée.

  Colza témoin touché par la maladie cylindrosporiose sur feuilles


> Comment, où et quand apparaît-elle ?

Les facteurs favorables à l’apparition de la cylindrosposoriose sont les automnes et hivers pluvieux - moment où les 1ères tâches foliaires apparaissent - suivi de quelques averses au printemps qui favoriseront le développement de la maladie sur tiges et siliques.
En France, elle apparaît habituellement dans le Nord, l’Est, le bassin parisien et le Centre. Le climat humide de cet hiver 2019/2020 a causé une forte présence de cylindrosporiose sur les feuilles depuis la Vendée jusqu’en Alsace. À compter de début avril, des remontées sur tiges ont été relevées dans les Hauts-de-France, en Seine-et-Marne ainsi qu’en Eure-et-Loir.

Présence cylindrosporiose Colza en France en avril 2020

> Les conséquences sur la culture du Colza

La cylindrosporiose peut impacter le rendement final provoquant des pertes allant jusqu’à - 8 q / ha* ! Les feuilles tâchées se flétrissent se privant d’une partie de leur photosynthèse ; Les siliques, produites en plus petite quantité, seront déformées et s’ouvriront prématurément. En cas d’attaque intense précoce, les pieds réduisent même leur gabarit sous la nécrose qui affecte leur croissance.
*Source Terres Inovia

Comment se préserver de la cylindrosporiose du Colza ?

> Les solutions agronomiques

Éliminez les résidus de cultures contaminées : broyez-les et enfouissez-les. Ceci limitera la propagation du champignon d’une année sur l’autre. La protection fongicide au spectre large ciblée sclérotinia au stade G1 pourra aussi réduire la pression.
Néanmoins ces 2 pratiques ne réduiront souvent pas suffisamment les dégâts en année de forte présence ; pour une sécurité totale, le choix variétal est primordial !

> La sélection variétale, 1er levier agronomique contre la cylindrosporiose

À noter qu’une bonne tolérance variétale face à cette maladie préserve le potentiel de rendement et limite l’utilisation de produits fongicides. Le travail de la génétique tient donc un rôle essentiel. La sélection en Angleterre et au Danemark, complétée par un puissant réseau d'essais sur l'Ouest de l'Europe, permet à LG de scruter de près cette maladie et ainsi de proposer dès à présent des variétés de colza avec l’Avantage Très Peu Sensibles à la cylindrosporiose.

Témoin sensible à la cylindrosporiose colza VS LG AVIRON dans la même parcelle 2020Source LG : variétés présentes dans la même parcelle - 2020

Nos nouvelles variétés LG AVIRON, LG AMBASSADOR et LG ARTEMIS sont dotées de l'Avantage TPS Cylindrosporiose.

picto_PHOMA_CYLINDRO

LG vous conseille aussi