« Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier ». Pour allier productivité et sécurité fourragère, il est conseillé de diversifier ses prairies pour répartir la production sur l’année.

Quels sont les avantages de la diversification des prairies ? 

Pour un éleveur, l’idéal serait d’avoir des prairies productives toute l’année mais les espèces ne sont pas toutes du même niveau en termes de répartition de la production.
Il revient donc à l’éleveur de diversifier ses prairies et de limiter les risques par rapport à une monoculture de ray-grass anglais et trèfle blanc. En choisissant les bonnes espèces dans les parcelles appropriées, il sera possible :

  • D’exploiter tôt au printemps puis à l’automne
  • D’assurer une production fourragère en début et fin d’été

Diversification des prairies



Faut-il associer ou mélanger des espèces pures ? 

Espèces pures ou prairies associées ?

  • On parle d’espèce pure lorsque la prairie est composée d’une seule espèce.
  • La prairie d’association est composée d’une graminée et d’une légumineuse.

En règle générale, il est conseillé de ne pas dépasser 30% de légumineuses au printemps et 50% en été pour éviter les risques de météorisation mais aussi pour maintenir l’équilibre entre les espèces.

Quels sont les avantages de l'association légumieuses et graminées ?

Les légumineuses sont des plantes de jours longs donc le démarrage en végétation est plus tardif que les graminées, mais elles présentent l’avantage de limiter en partie la diminution de productivité estivale des graminées. Effectivement, les légumineuses stockent l’azote de l’air (présent dans le sol) et le redistribuent aux graminées, elles permettent donc une meilleure pérennité de la prairie. 

Production graminées et légumineuses

L'association légumieuses et graminées permet donc : 

  • D’améliorer et de répartir la productivité de la prairie
  • D’améliorer la qualité alimentaire du fourrage (ration équilibré en UF et PDI)

Réussir la diversification de ses prairies

Réussir son semis : 

  • Respectez les doses de semis et adaptez-les aux conditions pédoclimatiques
  • Remuez bien les semences dans la trémie pendant le semis et semez en 2 passages éventuellement

Réussier la gestion de sa prairie : 

  • Adaptez la fertilisation azotée 
  • Faites attention lors de votre désherbage au besoin des différentes espèces
  • Pensez que la proportion de légumineuses peut évoluer au fil du temps

LG vous conseille aussi