Tour d’horizons des maladies aériennes des protéagineux.

Cliquez ici pour lire la partie précédente de notre dossier.

Le botrytis ou pourriture grise

Elle se développe à partir de la floraison les années chaudes (15 à 20°C) et humides, ce qui arrive tous les 4 à 5 ans. Sur les pois, la pourriture « entre » par les fleurs fanées, puis les feuilles, les tiges et les gousses, provoquant un mauvais remplissage des grains, des avortements de gousses et jusqu’à la mort du pied. Les pertes de rendement peuvent atteindre 20 q/ha. Le botrytis est favorisé par une densité de végétation élevée et la verse.

Opter pour des variétés ayant une masse végétative modérée et une bonne tenue de tige comme AVANTGARDE. Les années à risque, la protection fongicide doit être déclenchée en préventif car les produits n’ont pas d’action curative.

Pour les féveroles, le botrytis n’est pas une « pourriture » mais se présente sous la forme de nombreuses petites tâches brun-chocolat dispersées sur les feuilles et ne provoque pas de dégâts sur les gousses et les graines.

Botrytis pois
Botrytis féveroles

Cliquez ici pour lire la suite de notre dossier.

Retrouvez toutes les informations sur les variétés du marché dans notre Guide des Semences.

 

LG vous conseille aussi