La valorisation du maïs ensilage

Quel maïs ensilage pour produire plus de lait en toute sérénité ?

Quel maïs ensilage pour produire plus de lait en toute sérénité ?

Découvrez dans ce dossier quel type de maïs ensilage est idéal pour la ration des vaches laitières à travers les avis d'experts (vétérinaires, ingénieur valorisation animale des fourrage d'Arvalis-Institut du végétal...) et des témoignages d'éleveurs.

Valorisation du maïs ensilage : qu'attendre de ce produit destiné à l'alimentation des vaches ?

Le maïs fourrage est un aliment énergétique constitué de fibres à 40 % (dans les feuilles et les tiges) et d'amidon stocké dans les grains de l'épi à hauteur de 30 %. Chaque variété bénéficie de son propre profil énergétique lié à ses propres proportions de ces 2 caractéristiques. On distingue ainsi 3 grands profils énergétiques :

  • Les maïs typés "fibres" bénéficiant d'une haute digestibilité des tiges et des feuilles et d'une teneur en amidon réduite. Ils conviennent à tous les types de rations car ils sont faciles à complémenter

  • Les maïs typés "amidon", dont l'essentiel de l'énergie provient de l'amidon. Ce profil est idéal pour complémenter les rations avec beaucoup d'herbe

  • Les maïs "équilibre" qui ont un profil intermédiaire entre les deux profils de maïs cités ci-dessus

Selon le profil de la ration, on choisira le profil de maïs ensilage adapté pour soutenir la production de lait ou viande avec le moins de risque possible d'acidose, qui peut survenir si la quantité d'amidon est trop importante. Le choix de sa variété de maïs fourrage va également reposer sur ses aspects agronomiques : sa précocité adaptée au terroir de la ferme, sa vigueur de départ, son profil sanitaire et son potentiel de rendement.

Vous pouvez comparer les variétés sur tous ces aspects grâce aux essais officiels ARVALIS et CTPS.

Choisir le maïs adapté à sa production pour obtenir de meilleures performances en rendement et qualité de valeur alimentaire

L'alimentation de vos vaches impacte directement leur production de lait et ou de viande puisqu'elle leur apporte l'énergie nécessaire pour les produire. La composition d'une ration de qualité est essentielle pour limiter vos coûts de production et ainsi offrir une matière première de qualité à vos animaux.

Mais encore faut-il savoir les sélectionner ! 

  • Pour vos vaches laitières, peu importe le type de profil de ration distribué, misez sur des maïs aux fibres hautement digestibles ! L'énergie « fibres » est la source d’UFL la plus fiable, tandis que l’énergie « amidon » peut varier en fonction des conditions de remplissage en fin de cycle : la productivité de lait est plus élevée et le risque d'acidose limité. De plus, leur teneur en MAT (Matière Azotée Totale) est supérieure aux autres variétés, et offre donc un apport protéique supplémentaire.
  • Pour les bovins à l’engraissement et ceux bénéficiant de rations riches en herbe (+ 70 %), ciblez des variétés de maïs fourrage très riches en amidon ruminal facilement ingestibles.

Maîtriser chaque stade de culture (choix variétal, semis, récolte, silo...) pour offrir à son élevage le meilleur du maïs ensilage

  • Le choix de sa variété est la première action qui influencera le rendement et la valeur alimentaire. Dans un souci d'autonomie, ce choix doit se porter vers des produits sécurisants permettant d'obtenir un stock de fourrages suffisant qui sera bien valorisé par votre élevage, et donc pas uniquement sur le prix !

  • La conduite de sa culture doit être maîtrisée en respectant la bonne date d'intervention à chaque étape : date de semis et date de récolte ! Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour l'évaluer, tels que la température, le développement de la plante, l'apparition de la lentille vitreuse sur le grain...

  • Effectivement, si la récolte est réalisée au bon stade, et en suivant les bonnes pratiques (plante ensilée à la bonne date avec la bonne teneur de matière sèche, éclatement de chaque grain de l'épi bien réalisé...), l'étape suivantes sera plus simple à mettre en œuvre
  • La confection et la conservation de l'ensilage au silo doivent être maîtrisées pour offrir à son élevage le meilleur de la plante soit une valorisation optimale de l'ensilage !